f
MeltingComics

Les Fugitifs #1: Tout faux

10 Novembre 2014 , Rédigé par Belette Publié dans #Fugitifs, #Comics, #Déceptions

Les Fugitifs #1: Tout faux

Ironie ?

Une nouvelle série avec une couverture à attirer les huit-dix ans mais des super-héros quand même, donc forcément j'achète. En plus j'avais eu le Seal of Quality d'un amis proche. Quelle ne fut pas ma tristesse de devoir dire adieu à mon proche.

Parce que ne nous le cachons pas, ce premier tome est totalement sans intérêt.

Les Fugitifs composent une équipe composée d'un cyborg, skrull, magicienne, dinosaure, extra-terrestre et autre. Ne nous embêtons pas avec les prénoms.

Notre chère équipe, sortie d'on ne sait où, retourne sur Terre histoire de se reposer. Mais les derniers survivants de la planète Majesclane ne comptent pas les laisser faire. Considérant que Karolina Dean est responsable de l'extinction de leur peuple, les trois mercenaires souhaitent se venger.

Une intention pleine de promesses, d'affrontements et autres péripéties sanglantes.

Et bien non. Tout d'abord les personnages ont un design non sans rappeler ceux des centres commerciaux pour la rentrée des classes . Un bonnet coloré, un casque audio, les chaussettes montantes ... voilà comment l'illustrateur souhaite nous faire aimer ses personnages. Malheureusement, complètement hermétique au design, l'impression de se retrouver devant un dessin-animé digne d'Auchan se fait sentir.

Dans le feu de l'action, impossible de reconnaître qui est qui.

Scénaristiquement, nous frôlons le zero absolu. Les vilains-méchants-pas-beaux ont une conviction digne d'élèves de CP et - SPOIL- renoncent au bout de quelques pages sans réelles raisons. Saupoudrez tout ça d'un twist déjà vu mille fois et vous avez ma nouvelle déception.

Un design générique, un scénario inintéressant, une fin qui se moque de nous et un dinosaure inutile (!) vous voilà prévenus.

Les Fugitifs #1: Tout faux

Critique réalisée avec l'édition:
100% Marvel, Les fugitifs #1: Tout faux, 2013 chez Panini

Commenter cet article