f
MeltingComics

100 Bullets #1: Première salve

29 Mars 2014 , Rédigé par Belette Publié dans #100bullets, #Comics

100 Bullets #1: Première salve

Jigsaw en costard cravate

On vous fournit une arme, 100 balles non traçables et l'assurance que vous ne serez pas attrapé si vous tuez votre pire ennemi. Que feriez-vous ?

C'est le postulat de départ très simple mais ô combien ingénieux de 100 Bullets.

Votre ange gardien capable de vous fournir l'immunité la plus totale a un nom: Agent Graves. Personnage sans background, il est simplement introduit par une carte de visite des plus simples.
Pour ce premier tome, la mallette de la vengeance parfaite est remise à tour de rôle à Dizzy, ex-taularde, Dolan, accusé de pédophilie et Chucky, joueur invétéré.

Si les postulats de départ sont tous différents, il ne nous importe qu'une seule chose: Qui va saisir sa chance ? Nos protagonistes se posent à tour de rôle une multitude de questions. Entre le doute et la colère, les décisions prisent ne sont souvent pas les plus judicieuses.

Les trois récits sont totalement dissociés les uns des autres. Mais l'intensité est telle qu’ils se lisent d'une traite. La complexité des révélations ou l'horreur des dénouements annoncent la série comme un thriller incontournable.

Cependant, vous vous en doutez, tout n'est pas rose. Les dessins sont affreux, il est difficile de reconnaître les personnages et les cases ne soutiennent pas la narration. Très souvent le lecteur peut se sentir perdu au fil des pages.

100 Bullets commence fort avec un scénario en béton mais une réalisation bancale vient biaiser le plaisir. En espérant que l'illustrateur s'améliore, la série pourrait bien devenir incontournable

100 Bullets #1: Première salve

Commenter cet article