f
MeltingComics

Geoff Johns présente Green Lantern #1: sans peur

14 Mai 2014 , Rédigé par Belette Publié dans #Comics, #GreenLantern, #Déceptions

Geoff Johns présente Green Lantern #1: sans peur

Ryan Reynolds ?

Green Lantern est très certainement un des perso les plus épineux à débuter. Les nombreuses séries s’enchaînent, s’enchevêtrent et, cerise sur la gâteau, le héros principal est mort mais pas vraiment.

Reprenons.

Hal Jordan, Green Lantern, meurt pendant des évènements ô combien complexes – sans rire. Cependant les auteurs le font revenir et doivent justifier cette bonne idée. Inutile de vous inquiéter, Urban Comics propose un résumé assez clair des évènements passés pour que l’on puisse découvrir notre homme.

Résumé totalement indispensable ! L’univers de Green Lantern est si riche qu’il est impossible d’y sauter à pieds joints sans se mouiller la nuque. Après une entrée en matière uniquement textuelle on plonge dans l’œuvre en espérant trouver un peu de ménagement de la part de l’auteur envers les néophytes.

Et là c’est le drame. Les dialogues sont lourds, les situations s’enchaînent et le lecteur est facilement perdu. Alors oui le retour d’Hal Jordan doit être justifié mais l’auteur veut trop en faire. Il nous balance au visage quelques ennemis emblématiques du Green Lantern, un peu du Corps, des aliens, du cosmique et tout ça sans ménagement.
L’auteur sait très certainement où il va mais nous non. On a le sentiment que Johns a voulu balancer sur les planches les origines – mon dieu ces origines - et autres protagonistes importants de l’œuvre pour s’attaquer à la suite.

Les dessins sont assez vides et manquent de détails. Aucune puissance ne sort des affrontements et les doubles pages manquent d’ambition pour insuffler l’aspect cosmique de l’œuvre.

Ceux s’y connaissant trouveront certainement l’œuvre plus compréhensible que moi, mais en tant que débutant dans l’univers des Lanterns, il m’est impossible de recommander ce volume.

Geoff Johns présente Green Lantern #1: sans peur

Critique réalisée avec l'édition:
Geoff Johns présente Green Lantern #1: sans peur, 2012 chez UrbanComics

Commenter cet article