f
MeltingComics

Injustice #1: Année 1 - 1re partie

17 Décembre 2014 , Rédigé par Belette Publié dans #DC, #Comics

Injustice #1: Année 1 - 1re partie

Petites bastons entre amis

Il existe bien des dérivés possibles pour les médias que nous chérissons. Entre l’adaptation cinématographique, les mangas, les animes ou les jeux-vidéos, il y a de quoi faire. Mais lorsque une adaptation en jeu-vidéo d'un comics donne naissance à une nouvelle saga sur planches, la boucle semble bouclée et les aprioris apparaissent.

En 2013 sort "Injustice: Les Dieux sont parmi nous", jeu de combat tous supports mettant en scène les plus grands protagonistes (ou presque) de l'univers DC. Avec un mode solo étoffé et bien réalisé, le jeu donnait envie d'en voir plus.

Que vos prières soient exhaussées, surfant sur le sucés du jeu, DC sort l'adaptation comics du jeu (inspiré des comics, oui on sait).

Se lassant d'affronter Batman, le Joker se met en tête de taquiner Superman. Lui donnant l'illusion d'affronter Darkseid pour la énième fois, Superman s'emporte et tue son ennemi juré.
Cependant, lorsque le rire glaciale du Joker éclate, l'illusion se dissipe et le cadavre de Darkseid laisse apparaître Loïs Lane, femme de Superman et futurs mère de son enfant.
Dans une rage jamais vue, l'ancien slip rouge fend le ciel et élimine le Joker une bonne fois pour toute.

Prenant conscience qu'il est temps d'arrêter de pardonner, Superman décide de devenir le bourreau des criminels. Et qui dit bourreau, dit dictature.
Avec un scénario tenant sur quelques lignes et un récit résolument plus violent les craintes ne sont que de courtes durées.

Cassant les codes établis dans les autres univers DC (non, Injustice n'est pas canonique), l'auteur se permet un fan-service rarement vu. En nous sortant de notre zone de confort, l'équipe créatrice se permet de faire tomber les héros comme des mouches et de nous procurer un sourire criminel à la lecture des planches.


Un récit qui partait avec de nombreuses chaînes se retrouve être une lecture incontournable pour qui veut de l'action sanglante. En bonus, le jeu édition GOTY (PC) est offert pour les premiers tirages. Du tout bon.

Injustice #1: Année 1 - 1re partie

Critique réalisée avec l'édition:
Injustice #1: Année1 - 1re partie, 2014 chez UrbanComics

Commenter cet article