f
MeltingComics

Batman: Sombre reflet #1

18 Juin 2013 , Rédigé par Belette Publié dans #Batman, #Comics, #Coups de coeur

Batman: Sombre reflet #1

"L'habit ne fait pas le moine."

On continue avec Batou pour le meilleur et pour le….bah meilleur !

Sombre reflet est une saga assez connue du public, aussi la première que je lis avec Dick Grayson (futur Nightwing) dans le rôle de Batman. Quel intérêt me direz-vous ? La réponse tout de suite.

Batman 1 : Sombre reflet commence, pour changer, avec un crime que Batman va devoir résoudre.

Cependant le cœur de l’histoire n’est pas là. Premier constat : Dick Grayson c’est le bien ! Même si j’adore Bruce Wayne, avoir un "new" Batman ça apporte un vent de fraîcheur sur le personnage. Exit le côté réservé de Batman et ses commentaires purement sérieux. Ici, Dick, est plus plaisantin et concilient. Mais, parce qu’il y a un "mais", il n’est pas du tout à l’aise. Dur pour lui d’endosser ce costume, de n’être que le remplaçant de son mentor.

Et ce malaise on le sent très bien à travers les cases et le dialogue. Cela nous donne juste envie de pousser Dick Grayson pour qu’il aboutisse à la naissance d’un nouvel héros.

Si le volume s’appelle "Batman" il aurait pu tout autant s’appeler "Gordon". La deuxième partie du récit se focalisant sur sa famille et plus particulièrement son fils. Il en devient un vrai héros. Sur la piste d’un tueur en série, le flic que l’on suivrait au bout du monde nous touche et nous donne la hargne durant sa traque. Ces quelques pages ont été les plus fantastiques que j’ai pu lire dernièrement. Un plaisir donc d’éclipser un peu Batman pour laisser briller son acolyte.
L'histoire est aussi digne des plus grands thrillers mais j'attendrai d'avoir lu la suite pour en estimer la qualité globale.

Les illustrations ne sont certainement pas ce qu’il y a de mieux sur le marché. Mais la colorisation nous fait plonger sans sourciller. Des couleurs précises pour certains personnages, un ciel violet à certaines occasions. Tout ça renforce le côté fantastique du récit.

Et fantastique il l’est ! Cette saga étant en deux tomes je vais m’empresser de courir me procurer le second. Si la suite, et fin, est du même acabit cette saga méritera d’être dans votre collection !

Batman: Sombre reflet #1

Critique réalisée avec l'édition:
Batman: Sombre reflet #1, 2012 chez UrbanComics

Commenter cet article