f
MeltingComics

Batwoman 1: Hydrologie

20 Juin 2013 , Rédigé par Belette Publié dans #Batwoman, #Comics

Batwoman 1: Hydrologie

Histoire de fantôme.


Notre Belle rousse nous accueille donc en pleine poursuite face à des vilains pas beaux. Mais ici on s’en moque un peu de l’histoire principale. Alors oui l’enquête est plaisante mais l’intérêt n’est pas là, non pas du tout.

Ce sont surtout les mécanismes autour de notre héroïne qui s’actionnent comme une horloge parfaitement réglée. Tout s’enclenche sans qu’elle ne s’en rende compte. C’est un peu le plaisir sadique de voir une souris se perdre dans un labyrinthe. Tout autour d’elle s’active donc ; Flamebird, la cousine de Batwoman, va se mettre à combattre le crime, Batman va jouer le recruteur ANPE tandis que la nouvelle organisation D.E.U.S se charge de démasquer notre héroïne. L’auteur place donc ces pièces d’échec de manières astucieuse. Tout cela nous fait oublier gentiment que le scénario initié au tome 0 n’avance pas.

Si Batwoman tome 0 n’était qu’une devanture assez agréable nous donnant envie de visiter son univers, le tome 1 nous fait doucement ouvrir la porte. L’envie est toujours là, on sent que l’histoire prend sur nous, mais on est assez prudent. Il ne faudrait pas que tout s’écroule au tome suivant.


Au niveau du dessin les défauts (et les qualités) cités durant la critique précédente sont toujours présents. Cependant, peut être par habitude, j’ai trouvé ça beaucoup plus léger et maîtrisé. On notera aussi l’utilisation de nouveaux effets comme le dessin aux rayons X lors de coups (Mortal Kombat est passé par là) et de fausses photographies polaroids. Tout cela renforce l’identité de Batwoman et lui permet de se démarquer des autres.

Assez bon second tome pour l’œuvre donc. Tout s’installe calmement et me rend assez curieux de voir la suite.

Batwoman 1: Hydrologie

Commenter cet article