f
MeltingComics

DMZ #1: Sur le terrain

9 Septembre 2013 , Rédigé par Belette Publié dans #DMZ, #Comics

DMZ #1: Sur le terrain

A vous l'antenne

Dans un futur proche, une guerre civile a éclaté en plein New York. Cette dernière oppose Les Etats-Unis d’Amérique et les Etats libres (New Jersey et alentours). Seule l’île Manhattan devient une zone démilitarisée (DMZ).

La Manhattan que l’on connait a disparu et a laissé place à des ghettos et autres champs de batailles. Depuis le début de la guerre, aucune équipe journalistique n’a débarqué en DMZ. Jusqu’à aujourd’hui.

Une équipe de reporters arrive pour tourner une série de documentaires. A peine un pied posé à terre, une fusillade éclate. L’équipe est décimée. Sauf un : Matthew « Matty » Roth. Ce dernier va se retrouver seul dans une ville où la mort parcourt chaque rue.

Le comics se veut donc différent de ce qui se fait habituellement. Tout d’abord l’aspect reportage est une première (pour moi). Si la première partie s’attarde sur les tentatives d’évasion de Matty, le reste essaye de revêtir un côté «Arte ». Les plans sont beaux et originaux, de nouveaux monuments font leurs apparitions et les districts sont bien travaillés. Les districts oui, parce que dans cette DMZ chaque district a ses règles et ses lois. Matthew vagabondera de secteurs en secteurs en se faisant amis et ennemis.

Mais le souci est aussi là. Tout va trop vite. Matty passe de district en district en quelques cases, les saisons défilent sans trop crier gare et en un seul volume il connait quasiment tout Manhattan. Les scènes d'actions s'enchaînent et ne laisse finalement que peu de place à la contemplation. On a envie de lui lancer un « doucement garçon ».

La narration est aussi risquée. Certaines scènes vont suffisamment vite pour perdre le lecteur et le faire bloquer (la scène de la baignoire ?). L’auteur arrive cependant à se rattraper avec une « voix off » signifiée par une écriture blanche sur fond noir et un background qui nous donne envie d’en savoir plus.

DMZ 1: Sur le terrain est une bonne surprise mais aurait pu faire mieux. La faute à un auteur qui veut aller trop vite. On sent une envie de se débarrasser du début de l’histoire pour attaquer le gros du sujet. J’ai quand même passé un bon moment et m’en vais lire la suite.

DMZ #1: Sur le terrain

Critique réalisée avec l'édition:
DMZ #1: Sur le terrain, 2012 chez UrbanComics

Commenter cet article